Menu
EtoileAbonnementRSS
thai-directory.info  /  Tous les forums  /  Forum principal Savoir & Culture  /  Forum Histoire  / 

Topic La violence, diminution perpétuelle ou cycles temporels.

Sujet : La violence, diminution perpétuelle ou cycles temporels.


1
Bonapartiste_
Bonapartiste_
MP
17 juillet 2018 à 01:25:17

J'ouvre ce topic pour vous demander votre avis sur un fait historique qui est désormais avéré : les phénomènes de violences n'ont cessé de diminuer au cours de l'Histoire de l'humanité.

C'est tout d'abord Norbert Elias qui nous l'affirme dans la thèse qu'il expose dans "La dynamique de l'Occident" et dans "La civilisation des moeurs" en nous démontrant que dès la Renaissance jusqu'à nos jours, la progressive construction d'Etats forts en Europe, l'accaparation de l'acte de tuer par ces derniers, la mise au pas de l'aristocratie, et la centralisation de l'Etat couplée a des comportements du corps de plus en plus raffinés ont contribués a rendre docile les populations.

Puis Steven Pinker plus récemment, dont voici une conférence en anglais. (http://youtu.be/ramBFRt1Uzk)
Ce dernier nous dit que les homicides étant l'apanage des mâles blancs de 20-30 ans toutes périodes confondues, et que le taux d'homicide n'a cessé de décroître en pourcentage depuis le Néolithique.

On pourrait ainsi croire que l'avenir est souriant, cependant n'existe t-il pas des "poches d'extremes violences" telle que les guerres napoléoniennes, puis les Deux Guerres Mondiales du XXème et les génocides de ce même siècle ? Et si ces cycles existent ne sont ils pas croissant dans les seuils de violences ? A l'aube d'un XXIème siècle incertains pour lequel on parle de choc ou de rencontre civilisationel n'est ce pas préoccupant ?

Message édité le 17 juillet 2018 à 01:27:36 par Bonapartiste_
dreadead
dreadead
MP
17 juillet 2018 à 14:33:56

De base, le présupposé que tu croies être un fait historique, s’il fait la joie des auteurs de best-sellers, il est fortement critiqué en ethnologie et en histoire.
La seule réponse valide qu'on pourrait te donner est que la violence et ses formes sont variables dans l'espace et dans le temps. Elle ne fonctionne ni par cycle, ni par diminution perpétuel.

Bonapartiste_
Bonapartiste_
MP
17 juillet 2018 à 15:34:59

Et pourtant les chiffres montrent que pour les violences au moins extraordinaire (homicides), elles ne cessent de baisser au cours de l'Histoire, c'est belle et bien prouvé, les hommes s'entretuent moins aujourd'hui que pendant la préhistoire.

Donc on peut dégager une constante générale, et Norbert Elias en explique les causes assez bien, c'est une référence en histoire et en sociologie, pas un auteur de best seller comme tu dis.

Cependant il existe bien des enclaves spatio temporelles (période napoléonienne, société allemande sous le nazisme) durants lesquels des pics et des seuils de violences sont atteint. Le XXIème siècle peut il en produire ? (Moyen Orient, Europe)

dreadead
dreadead
MP
17 juillet 2018 à 16:08:16

Et pourtant les chiffres montrent que pour les violences au moins extraordinaire (homicides), elles ne cessent de baisser au cours de l'Histoire, c'est belle et bien prouvé, les hommes s'entretuent moins aujourd'hui que pendant la préhistoire.

En réalité, c'est beaucoup plus contestable. Il y a pas mal de statisticiens qui se sont penchées sur ces questions, de savoir si la violence à vraiment diminué, et ils ont tendance à nuancer ce présupposé, quand ils ne le contredisent pas.
Voici un article qui explique bien tous les problèmes derrière cette affirmation :
http://www.fooledbyrandomness.com/violencenobelsymposium.pdf

Pour le cas plus spécifique de la préhistoire, on ne connaît pas grand chose de cette période, mais les données matérielles qu'on a trouver, ne vont pas du tout dans le sens d'une violence constante durant cette longue période. Il semble qu'elle est relativement varié suivant les époques et les lieux.
Si tu veut en savoir plus je te conseil le livre "Préhistoire de la violence et de la guerre" de Marylène Patou-Mathis qui montre toute les nuances de cette âge.

1FilleFragile
1FilleFragile
MP
21 juillet 2018 à 00:02:53

http://youtu.be/k_lo9CNN-bo?list=PL8Cf_xjHzz095uXwemu9-n23_XJMRjmn1&t=95

La violence apparait sous toutes les formes, croire que la violence baisse parce que l'homme est moins barbare peut être un point de vue. Malgré tout dans le mien, la violence n'a fait qu'évoluer, elle est toujours présente et ne peut pas avoir baisser du fait des inégalités et de la nature de l'homme.

D'un point de vue des conflits, il y a moins de 100 ans (3 générations) nous avons vécu 2 guerres mondiales engrangeant des millions de morts dans nos sociétés occidentales.

La nature est par définition violente.

Message édité le 21 juillet 2018 à 00:03:55 par 1FilleFragile
1
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Boutique
  • Call of Duty: Black Ops 4 + Bonus digital exclusif Amazon
    59.99 €
  • Console Nintendo Switch avec Joy-Con - rouge néon/bleu néon
    315.32 €