Menu
Vigor
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Aperçu : Vigor : quand survie et Battle Royale font bon ménage
ONE
Partager sur :

Comme vous le savez déjà probablement, 2018 est marqué du sceau du Battle Royale. Le genre, popularisé l’année dernière par le succès de PLAYERUNKNOWN'S BATTLEGROUNDS, a lancé une grande mode mais il est bien difficile pour les nouveaux prétendants de réussir à s’imposer. Pourtant, il y en a quelques uns qui pourraient ressortir du lot, grâce à quelques bonnes idées. Et si parmi ces titres se trouvait Vigor, le nouveau jeu de Bohemia Interactive ?

Le Battle Royale est devenu une sorte de petite institution en moins d’un an et désormais les places au soleil sont chères. Les ombres colossales de PlayerUnknown’s Battleground et Fortnite sont étouffantes mais avec quelques bonnes idées, quelques titres pourraient bien réussir à capter un petit public et fonctionner sur le moyen terme. C’est en tout cas le pari fait par Bohemia Interactive, les papas de ArmA et DayZ, qui misent sur un intéressant mélange de Battle Royale et de survie, avec un modèle free-to-play plutôt bien pensé.

Un jeu en deux phases


Vigor : quand survie et Battle Royale font bon ménage
Le charme des petits ports de pêche scandinaves.

Vigor repose sur une idée de base assez intrigante : il ne s’agit pas à proprement parler d’un Battle Royale, mais d’un jeu de survie dans lequel les phases de pseudo BR ne sont qu’une composante d’un ensemble plus grand. Pour que cela fonctionne, Bohemia a préparé un joli emballage : nous sommes en 1991 et l’Europe centrale a été ravagée par la guerre nucléaire. Fuyant les radiations, les populations du Vieux Continent, ou en tout cas les survivants, se dirigent vers les pays scandinaves qui ont été relativement épargnés. C’est en Norvège que les joueurs vont devoir réussir à survivre : chacun est enfermé dans un petit hub qui lui appartient, dans lequel aucun ennemi ne peut venir le déranger ; il n’y trouvera qu’une vieille maison à retaper, et de quoi cultiver la terre. Le problème, c’est que pour tenir sur le long terme, le joueur devra partir en mission pour collecter des ressources (essence, clous, bois, engrais…) et c’est là que démarre le Battle Royale, ou presque. À l’intérieur de son abri, le joueur peut accéder à une carte en papier qui fait office de menu et lui permet de sélectionner une destination, en fonction de ses besoins : autour d’une vieille scierie, il est plus certain de trouver du bois ; près d’une base militaire, il trouvera des armes et des munitions ; aux abords d’un village de pêcheurs complètement abandonné, il trouvera plus sûrement des vivres et de quoi se soigner. Ainsi de suite. Une fois sa destination choisie, le joueur débarque sur véritable petite carte, avec d’autres joueurs, et c’est là que les choses se corsent : chacun est là pour collecter des ressources et s’il est tout à fait possible de rester dans l’ombre et de se contenter quelques petits loots, tendre des embuscades et tuer tout ce qui bouge est également une solution viable. Lorsque l’on possède les objets souhaités, il suffit de rejoindre l’un des points de sortie de la carte pour prendre la poudre d’escampette. Simple et efficace.

Vigor : quand survie et Battle Royale font bon ménage
Les largages de matériaux seront l'objet de nombreux coups bas.

Afin de s’assurer que tout ce petit monde finisse par s’entre-tuer un jour ou l’autre, Bohemia a eu la bonne idée d’ajouter une petite mécanique de jeu plutôt amusante : à chaque fois que les joueurs rejoindront une des cartes de Battle Royale, une cargaison de ressources sera larguée quelque part sur la carte ; son emplacement sera indiqué sur le radar de chacun et forcément, il devrait attirer pas mal de monde. Mieux, le joueur qui parvient à récupérer le contenu de la cargaison est automatiquement marqué et donc à la merci de ses adversaires, qui ont alors tout le loisir de mettre en place le meilleur plan pour récupérer le précieux butin. Petite subtilité, après avoir ramassé son premier largage, le contenu des prochains sera connu à l’avance. Les joueurs pourront alors choisir de jouer ou non cet objectif, ce qui enrichit un peu plus la dimension stratégique des parties. Car il faut le savoir, dans Vigor l’échec est assez punitif, surtout si vous n’êtes pas prévoyants : vous perdez toutes vos ressources et toutes vos armes, que vos ennemis peuvent ramasser. Il est donc plus prudent de stocker régulièrement son butin à la maison, avant de repartir en vadrouille.

Vigor : quand survie et Battle Royale font bon ménageVigor : quand survie et Battle Royale font bon ménageVigor : quand survie et Battle Royale font bon ménage

Tout cela est assez palpitant et la seule véritable réserve que l’on peut formuler à ce jour, c’est sur la richesse et la profondeur de la dimension survie du jeu. Si elle n’est pas assez étoffée, les combats façon Battle Royale perdront forcément en impact et c’est donc tout le plaisir de jeu qui en prendrait un coup.

Une réalisation de haute volée

Vigor : quand survie et Battle Royale font bon ménage
Les paysages proposés sont tous très différents.

Actuellement en phase d’alpha, le jeu nous a surpris par sa réalisation. Visuellement, c’est franchement joli : les textures sont plutôt fines, les lumières sont réussies… Le soft flatte régulièrement la rétine avec sa technique mais également une direction artistique sobre mais efficace. Le choix de la Norvège n’est pas anodin, car cela permet de colorer les différentes arènes avec des maisons de bois peintes en rouge, dans le plus pur style scandinave, ou encore de placer ici et là de nombreuses petites fleurs colorées typiques des paysages nordiques. Seules les animations du personnage incarné par le joueur font un peu tache, pour le moment, toutefois les développeurs nous ont promis qu’ils étaient sur le coup. Autant dire qu’à côté de la plupart des Battle Royale et affiliés parus ces derniers mois, Vigor se place sans forcer dans le haut du panier. Ce qui est assez étonnant puisque le titre de Bohemian sera free-to-play. Le jeu reposera sur un système de micro-transactions pour se financer, principalement des objets cosmétiques et de quoi accélérer le crafting de certains items.

Bien entendu, les sensations de tir et la balistique sont au rendez-vous et l’on en attendait pas moins de la part des créateurs d’ArmA. Les quelques armes que l’on a pu essayer sont toutes très différentes, avec un recul différent à chaque cartouche tirée. Pour plus de précision, le jeu passe à la première personne lorsque l’aim-down-sight est activé, mais même à la troisième personne, il est possible d’être relativement précis. De quoi satisfaire les amateurs de jeux de tir plus exigeants, en somme, même s’il faut garder en tête que Vigor est développé pour Xbox One.

Nos impressions
Vigor nous intrigue. Mélange étonnant de survie et de Battle Royale, le titre de Bohemia offre quelque chose d’assez unique et l’on ne doute pas que l’expérience du studio leur permettra d’accoucher d’un jeu amusant et bien pensé. Reste à voir si les mécanismes de survie seront suffisamment développés pour donner aux affrontements tout le piment nécessaire. Dans l’immédiat, Vigor prouve surtout qu’avec quelques bonnes idées, le Battle Royale en tant que genre a encore de beaux jours devant lui.
Profil de Epyon
L'avis de Epyon
MP
Twitter
Journaliste thai-directory.info
04 juillet 2018 à 08:51:31
Mis à jour le 04/07/2018
Xbox One Shooter Bohemia Interactive Studio

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Dj_axel_zocom83
Dj_axel_zocom83
MP
le 14 juil. à 18:39

je l'ai depuis le 12 juillet 2018 et j'ai donner un code du jeu (j'en est reçu 2) et il est trés bien des chose a corriger

Lire la suite...
ODD-G
ODD-G
MP
le 05 juil. à 00:07

Pourquoi parler de BR ? C'en n'est clairement pas un.

Lire la suite...
Neptunox
Neptunox
MP
le 04 juil. à 22:10

Un jeu très "vigoreux" ;)
okay je sors...

Lire la suite...
L-executeur
L-executeur
MP
le 04 juil. à 19:21

ah!




:rire2:

Lire la suite...
_URIEL_
_URIEL_
MP
le 04 juil. à 17:16

Sur le papier ca a l'air cool

Lire la suite...
Xooit69
Xooit69
MP
le 04 juil. à 17:06

En gros c'est plus ou moins le même principe que le jeu Escape from Tarkov....

Lire la suite...
hardcore10
hardcore10
MP
le 04 juil. à 16:27

Que de bonne nouvelles pour la Xbox c’est parfait !

Hâte d’essayer !

Lire la suite...
crapounch
crapounch
MP
le 04 juil. à 16:10

Les exclus xbox sorte forcément sur PC ou pas ?

Lire la suite...
-Iramaru_
-Iramaru_
MP
le 04 juil. à 15:24

Encore un titre intéressant sur One et qui se démarque du battle royale classique, par quelque chose de plus original, plus subtil. Par contre, j'aurais préféré que le largage ne soit par sur le radar et que le joueur qui le prend ne soit pas marqué, ça aurait compliqué les choses pour tout le monde, et selon moi, cette touche de difficulté ne pouvait qu'apporter satisfaction supplémentaire et un gameplay plus posé, avec moins d'action et davantage de discrétion.

Lire la suite...
Michael_Corleon
Michael_Corleon
MP
le 04 juil. à 15:23

Je sais bien que c'est la grande mode d'appeler à tout va "Battle Royal" parce que ça fait vendre, mais en l’occurrence ce jeux n'est absolument pas un Battle Royal....

Il n'en a pas les même objectif et mécaniques de jeux manifestement, et l'objectif semble plus porté sur le loot et la survie que sur le fait de "tuer pour tuer".

Si on appelle ce jeux Battle Royal, autant appeler DayZ un BR, ou même Escape From Tarkov dont le jeux semble grandement pompé inspiré tout de même (Oui oui, les mini-cartes où on te largue pour que tu loot et que tu reviennes avec le plus de choses possibles (sans crever) au point d'extraction c'est le résumé même d'EFT)

A voir, pourquoi pas. Dommage que ce soit le même principe qu'EFT et que ce n'est pas une grande map ouverte, ça aurait été encore plus jouissif de partir en expédition.

Lire la suite...
Commentaire édité 04 juil., 15:24 par Michael_Corleon
Top commentaires
Forgeage
Forgeage
MP
le 04 juil. à 08:56

On sait où va l'argent de Dayz

Lire la suite...
Morcook1
Morcook1
MP
le 04 juil. à 09:30

Félicitation à la firme X si le jeu tient ces promesses, ça à l'air intriguant et effectivement le BR parait s’intégrer de fort bonne manière.
Gamer fortheplayer

Lire la suite...
DERNIERS TESTS
  • Test : Salary Man Escape : Le puzzle-game qui joue sur la physique en costard cravate
    PS4
  • Test : Shaq Fu A Legend Reborn : Un Beat'em all déjanté et répétitif
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
  • Test : Warhammer 40.000 : Gladius Relics of War - Un 4X orienté action
    PC
Tous les tests
thai-directory.info
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Fallout 76
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Assassin's Creed Odyssey
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live